Salon des Métiers et de la Formation 2022

La douzième édition du Salon des Métiers et de la Formation Lausanne a battu tous les records !

 

Du mardi 15 novembre au dimanche 20 novembre 2022, le Salon des Métiers et de la Formation Lausanne a accueilli plus de 47’150 élèves, enseignants, parents et jeunes en quête d’une formation.

 

Une belle continuité pour ce salon qui se veut être un outil et une aide pour le choix professionnel des jeunes du canton. Ce nouveau record de fréquentation constitue une augmentation de 2% par rapport à la dernière édition !

 

Le GIM était sur place avec son stand « Village Technique » d’une surface de 612 m2 où ont été présentés les métiers suivants aux jeunes et aux parents par des formateurs et des apprentis de sociétés membres :

 

  • Automaticiens/nes CFC
  • Constructeurs/trices d’appareils industriels CFC
  • Dessinateurs/trices-constructeurs/trices industriel/le CFC
  • Electroniciens/nes CFC
  • Mécaniciens/nes de production CFC
  • Monteurs/euses – Automaticiens/nes CFC
  • Opérateurs/trices sur machines automatisées CFC
  • Polymécaniciens/nes CFC
  • Technologue en matière plastique CFC

 

Contact

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Route du Lac 2
1094 Paudex

Tél. 058 796 33 43

Contact

Merci de nous avoir contactés ! Nous vous répondrons dans les plus brefs délais. 

INDUSTRY SKILLS ROMANDIE

Route du Lac 2
1094 Paudex
Tél. 058 796 32 87

isr@gim.swiss

Technologue en matière
plastique CFC

Présentation du métier

Ici, le plastique et les matériaux de synthèse prennent forme. Le ou la technologue en matière plastique CFC transforme des matériaux polymères (plastiques, caoutchoucs, fibres, résines, matériaux composites, etc.) pour fabriquer – à l’aide d’installations d’injection ⁄ compression automatisées – toute une gamme de produits ou parties de produits : jouets, skis, planches à voile, bâches, coques de bateaux, etc. Les activités professionnelles dépendent entièrement de l’entreprise qui emploie le ou la technologue en matière plastique.

Qualités attendues

Voici les qualités attendues :

  • Avoir un bon sens technique.
  • Autonomie et débrouillardise.
  • Aptitude à travailler en équipe.
  • Aimer le travail précis et soigné.

Formation

Apprentissage dual de 4 ans, permettant l’obtention d’un CFC (Certificat fédéral de capacité).

Cours en école professionnelle, 2 jours par semaine au maximum.

Possibilité d’obtenir, en parallèle, une maturité professionnelle permettant d’accéder à une HES (Haute école spécialisée).

Perspectives d’avenir

Cette formation t’offre beaucoup de possibilités. Tu pourras accéder à :

  • Divers cours au centre de formation et de technologie des matières plastiques (KATZ) à Aarau.
  • Brevet fédéral : agent de processus (3 semestres en emploi).
  • Technicien ES : en processus d’entreprise (4 semestres en emploi).
  • Technicien ES : en conduite de projets industriels ou mécanique.

Ingénieur HES : en génie mécanique ou systèmes industriels (3 ans).

Pour approfondir

En savoir plus

Constructeur/trice d’appareils industriels CFC

Présentation du métier

L’univers du constructeur ou de la constructrice d’appareils industriels, ce sont des plaques de tôle, des profilés ou encore des tubes métalliques. En y ajoutant des roues, il ou elle en fera des trams, des wagons ou – en y suspendant cette fois-ci des câbles – des ascenseurs.

 

Bienvenue dans une profession qui bouge, dans tous les sens. Le constructeur ou la constructrice d’appareils industriels construit, monte et met en service des appareils, des machines et des installations en métal : télécabines, ascenseurs, trains, métros, presses d’imprimerie, installations médicales, machines-outils, suivant les plans de construction ou les modèles fournis. Les constructeurs et constructrices d’appareils industriels réparent et remplacent aussi les pièces métalliques détériorées.

Qualités attendues

Voici les qualités attendues :

  • Avoir une grande habileté manuelle.
  • Avoir une bonne représentation spatiale.
  • Disposer d’une bonne résistance physique.
  • Avoir du plaisir à travailler le métal.

Formation

Apprentissage dual de 4 ans, permettant l’obtention d’un CFC (Certificat fédéral de capacité).

Cours en école professionnelle, 2 jours par semaine au maximum.

Possibilité d’obtenir, en parallèle, une maturité professionnelle permettant d’accéder à une HES (Haute école spécialisée).

Perspectives d’avenir

Cette formation te permet de t’orienter sur :

  • Brevet fédéral : agent de processus ou de maintenance, 3 semestres en emploi.
  • Brevet fédéral : expert en soudure, 1 an à temps partiel.
  • Diplôme fédéral : maître dans l’industrie.
  • Technicien ES : en processus d’entreprise ou mécanique (2 ans).
  • Ingénieur HES : en génie mécanique (3 ans).

Pour approfondir

En savoir plus

Dessinateur/trice – Constructeur/trice industriel/le CFC

Présentation du métier

Tu aimes le dessin technique, la conception informatique de documents, la réalisation de schémas complexes ? Tu as alors la bonne fiche entre les mains ! Le dessinateur-constructeur industriel ou la dessinatrice-constructrice industrielle réalise des dessins techniques pour la fabrication de pièces, d’outils, d’installations mécaniques, d’appareils, d’instruments ou de machines. Intermédiaire entre les concepteurs du bureau technique (ingénieurs ou techniciens) et les responsables des ateliers de production, ce métier fait essentiellement appel à des moyens informatiques. C’est donc un environnement moderne et en perpétuelle évolution pour l’élaboration de toute documentation schématique nécessaire au montage, à l’exploitation et à l’entretien de machines ou de systèmes.

Qualités attendues

Voici les qualités attendues :

  • Avoir de bonnes bases en informatique, mathématiques et géométrie.
  • Aimer le travail précis et soigné, être minutieux.
  • Avoir un esprit logique et méthodique.
  • Avoir une bonne représentation spatiale.
  • Aptitude à travailler en équipe.

Formation

Apprentissage dual de 4 ans, permettant l’obtention d’un CFC (Certificat fédéral de capacité).

Cours en école professionnelle, 2 jours par semaine au maximum.

Possibilité d’obtenir, en parallèle, une maturité professionnelle permettant d’accéder à une HES (Haute école spécialisée) ou une année supplémentaire à plein temps.

Perspectives d’avenir

Selon la durée de tes études, tu pourras devenir :

  • Agent de maintenance ou de processus (2 semestres), avec obtention d’un brevet fédéral.
  • Maître dans l’industrie, avec obtention d’un diplôme fédéral.
  • Technicien ES en génie mécanique ou microtechnique en divers lieux de Suisse romande.
  • Technicien ES en mécanique ou en processus d’entreprise (2 ans en ES).
  • Ingénieur HES en mécanique ou microtechnique (3 ans à la HES).

Pour approfondir

En savoir plus

Electronicien/ne CFC

Présentation du métier

Tu aimes les puces ? Pas celles de ton toutou, mais ces petits microprocesseurs qui donnent des instructions aux machines les plus variées : ordinateurs, automobiles, avions, téléphones portables, iPod, etc. L’électronicien ou l’électronicienne développe, installe et exploite des circuits, des dispositifs de commande ou de contrôle et des programmes informatiques utiles au bon fonctionnement d’appareils électroniques équipés de microprocesseurs. L’électronique va des télécommunications aux instruments médicaux, des téléphones mobiles à la domotique (dans un bâtiment : gestion électronique centralisée du chauffage, de l’éclairage, de l’ouverture des portes, de l’abaissement des stores, etc.), des centrales électriques aux machines textiles, des appareils électroménagers à l’aéronautique. Un métier branché !

Qualités attendues

Voici les qualités attendues :

  • Capacité à analyser et résoudre les problèmes.
  • Aimer le travail précis et soigné.
  • Disposer d’un esprit logique et méthodique.
  • Faire preuve d’intérêt pour l’expérimentation et les fonctions techniques.

Formation

Pour devenir électronicien ou électronicienne, le processus de formation est le suivant :

  • Apprentissage dual de 4 ans, avec obtention d’un CFC (Certificat fédéral de capacité).
  • Cours à l’école professionnelle, 2 jours par semaine au maximum.
  • Possibilité d’obtenir, en parallèle, une maturité professionnelle permettant l’accès à une HES (Haute école spécialisée).

Perspectives d’avenir

Les perspectives sont larges et variées pour obtenir les titres suivants :

  • Brevet fédéral : agent de processus (3 semestres en emploi).
  • Technicien ES : en processus d’entreprise (4 semestres en emploi).
  • Technicien ES : en électronique, télécommunications, informatique technique, à plein temps ou en emploi.
  • Ingénieur HES : en génie électrique, télécommunications, informatique et systèmes de communication (3 ans).

Pour approfondir

En savoir plus

Mécanicien/ne de production CFC

Présentation du métier

Travailler en tant que mécanicien ou mécanicienne de production, c’est fabriquer des pièces, des outils et des dispositifs pour des machines ou des installations, avec une précision au centième ou au millième de millimètre, avant de les assembler. Le mécanicien ou la mécanicienne de production interprète des dessins techniques, prépare les outils et le matériel nécessaires, surveille la production. Il ou elle exécute seul le mandat confié. Ce métier permet ainsi de travailler sur des centres d’usinage à commande numérique, d’usiner des pièces de haute précision, de réaliser des constructions soudées, d’assurer la maintenance des installations de fabrication et d’exécuter des travaux de montage.

Qualités attendues

Voici les qualités attendues :

  • Avoir une grande habileté manuelle.
  • Aimer le travail précis et soigné.
  • Disposer d’une bonne faculté de représentation dans l’espace.
  • Montrer de l’intérêt pour la mécanique et le travail du métal.
  • Faire preuve d’un bon esprit d’équipe.

Formation

Apprentissage dual de 3 ans, avec obtention d’un CFC (Certificat fédéral de capacité).

Cours à l’école professionnelle, 1 jour par semaine au maximum.

Perspectives d’avenir

Selon tes envies, tu pourras obtenir :

  • Maturité professionnelle (1 an).
  • CFC de polymécanicien (2 ans).
  • Divers brevets fédéraux : agent de maintenance, de processus, technico-commercial, en automatique, expert en production (en emploi).
  • Divers diplômes fédéraux : maître dans l’industrie, dirigeant de maintenance.
  • Technicien ES : en génie mécanique, microtechnique ou électrotechnique (2 ans).
  • Ingénieur HES : en génie mécanique, microtechnique, génie électrique ou systèmes industriels (3 ans).

Pour approfondir

En savoir plus

Monteur/se – Automaticien/ne CFC

Présentation du métier

Le plus câblé des métiers de la technique. Le monteur-automaticien ou la monteuse-automaticienne construit, câble et assemble des équipements électriques ou électroniques, soude des circuits imprimés. Ce métier fait appel à des instruments de mesure et de contrôle modernes pour vérifier le bon fonctionnement des machines et localiser les pannes. La maintenance des installations d’exploitation et l’établissement de la documentation font aussi partie de leurs domaines d’activités.

Qualités attendues

Voici les qualités attendues :

  • Avoir une grande habileté manuelle.
  • Avoir un esprit logique et méthodique.
  • Savoir être persévérant et rigoureux.
  • Savoir s’adapter aux évolutions techniques.
  • Avoir le goût du travail en équipe.

Formation

Apprentissage dual de 3 ans, permettant l’obtention d’un CFC (Certificat fédéral de capacité).

Cours en école professionnelle, 1 jour par semaine.

Possibilité d’obtenir, en parallèle, une maturité professionnelle permettant d’accéder à une HES (Haute école spécialisée).

Perspectives d’avenir

Les possibilités sont larges et variées, comme tu peux le voir :

  • Maturité professionnelle (1 an).
  • CFC d’automaticien (2 ans).
  • Divers brevets fédéraux : agent en automatique, chef de projet, chef d’atelier (en emploi).
  • Diplôme fédéral : maître tableaux électriques et automation.
  • Technicien ES : en automation, électrotechnique, informatique, génie mécanique ou microtechnique (2 ans).
  • Ingénieur HES : en systèmes industriels, génie électrique, informatique, génie mécanique ou microtechnique (3 ans).

Pour approfondir

En savoir plus

Opérateur/trice de machines automatisées CFC

Présentation du métier

L’opérateur ou l’opératrice de machines automatisées s’occupe de grandes installations automatiques qui servent à fabriquer ou conditionner des produits usinés (industrie alimentaire, pharmaceutique, production d’éléments électroniques, plastiques, mécaniques, emballages, etc.). Professionnel polyvalent, connaissant la technique, les matières et les directives de sécurité et d’hygiène, il ou elle règle et conduit les machines et en assure le fonctionnement optimal. Responsable de l’entretien, il ou elle intervient au moindre incident qui se produit sur la chaîne.

Qualités attendues

Voici les qualités attendues :

  • Faire preuve d’intérêt pour la technique.
  • Avoir un esprit logique et méthodique.
  • Avoir le sens de l’organisation.
  • Aptitude à diriger et gérer une équipe.
  • Aptitude à travailler en équipe.

Formation

Apprentissage dual de 3 ans, avec obtention d’un CFC (Certificat fédéral de capacité).

Cours à l’école professionnelle de Fribourg ou de Bulle, 1 jour par semaine au maximum.

Possibilité d’obtenir, en parallèle, une maturité professionnelle permettant l’accès à une HES (Haute école spécialisée).

Perspectives d’avenir

Cette formation t’offre les possibilités suivantes :

  • Divers brevets fédéraux : agent de maintenance, de processus, 3 semestres en emploi.
  • Diplôme cantonal : chef d’équipe d’industrie, 3 semestres en emploi.
  • Diplôme intercantonal : contremaître d’industrie.
  • Technicien ES : en microtechnique ou mécanique (2 ans).

Pour approfondir

En savoir plus

Polymécanicien/ne CFC

Présentation du métier

« Poly » ne signifie pas courtois ou bien élevé, mais qui sait faire plusieurs choses en matière de mécanique. Tu avais une boîte de Mécano ou de Lego technique quand tu étais enfant. Tu aimerais, de ce jeu, en faire ton métier. Deviens polymécanicien ou polymécanicienne et tu usineras principalement des métaux comme l’acier, l’aluminium et même des matières plastiques. Il ou elle planifie les différentes opérations d’usinage, programme et conduit des machines-outils à commande numérique. Il faut aussi savoir choisir les outils d’usinage, organiser la chaîne de production et contrôler la qualité des pièces produites. Le montage et la mise en service de machines et d’installations sont aussi des domaines importants de ce métier.

Qualités attendues

Voici les qualités attendues :

  • Faire preuve d’intérêt pour la technique et le travail du métal.
  • Faire preuve d’intérêt pour la physique et les mathématiques.
  • Avoir une grande habileté manuelle, être précis et soigné.
  • Avoir du goût pour le travail en équipe, un esprit logique et méthodique.

Formation

Apprentissage dual de 4 ans, avec obtention d’un CFC (Certificat fédéral de capacité).

Cours à l’école professionnelle, 2 jours par semaine au maximum.

Possibilité d’obtenir, en parallèle, une maturité professionnelle permettant l’accès à une HES (Haute école spécialisée).

Perspectives d’avenir

L’évolution qui s’offre à toi est vaste, en fonction de tes envies, tes options sont :

  • Divers brevets fédéraux : agent de maintenance, de processus, technico-commercial, en automatique, expert en production (en emploi).
  • Divers diplômes fédéraux : maître dans l’industrie, dirigeant de maintenance.
  • Technicien ES : en génie mécanique, microtechnique ou électrotechnique (2 ans).
  • Ingénieur HES : en génie mécanique, microtechnique, génie électrique ou systèmes industriels (3 ans).

Pour approfondir

En savoir plus

Test en présentiel

« * » indique les champs nécessaires

JJ slash MM slash AAAA
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Contact

Merci de nous avoir contactés ! Nous vous répondrons dans les plus brefs délais. 

TECHNOPOLIS

Route du Lac 2
1094 Paudex
Tél. 058 796 38 27

technopolis@gim.swiss

Industry Skills Romandie

Formulaire d'inscription

Conditions d'adhésion en tant que membre actif

L’entreprise valablement représentée par le soussigné, déclare vouloir adhérer au GIM, souscrire à ses buts ainsi qu’aux conditions financières du sociétariat (CHF 250.- pour la finance d’entrée ainsi que la cotisation annuelle calculée sur la base du nombre de personnes occupées dans l’entreprise).

Prix hors taxe, TVA de 7,7 % sera facturée en sus

Nombre d’employés

Cotisations

Indépendant

CHF 320.-

1 – 4

CHF 460.-

5 – 14

CHF 700.-

15 – 29

CHF 1’000.-

30 – 49

CHF 1’250.-

50 – 100

CHF 1’500.-

101 – 250

CHF 1’800.-

250 et plus

CHF 2’200.-

Conditions d'adhésion en tant que membre sympathisant

L’entreprise valablement représentée par le soussigné, déclare vouloir adhérer au GIM, souscrire à ses buts ainsi qu’aux conditions financières du sociétariat (CHF 250.- pour la finance d’entrée ainsi que la cotisation annuelle de CHF 1’000.-, prix hors taxe, TVA de 7,7 % sera facturée en sus).

Sécurité au travail

Cours de formation de base 2023

« * » indique les champs nécessaires

Cours de formation pour les nouveaux PERCOS*
Horaire : matin de 8h00 à 17h30

Une confirmation d’inscription et un plan d’accès vous parviendront ultérieurement.

Sécurité au travail

Cours de formation continue 2023

« * » indique les champs nécessaires

Je m'inscris au cours du :*
Horaire : matin de 8h00 à 11h45 / après-midi de 13h30 à 17h15

Une confirmation d’inscription et un plan d’accès vous parviendront ultérieurement.

Conditions d'adhésion en tant que membre SMST

L’entreprise valablement représentée par le soussigné, déclare vouloir adhérer au SMST, souscrire à ses buts ainsi qu’aux conditions financières du sociétariat (CHF 250.- pour la finance d’entrée ainsi que la cotisation annuelle calculée sur la base du nombre de personnes occupées dans l’entreprise).

Contact

Merci de nous avoir contactés ! Nous vous répondrons dans les plus brefs délais. 

GIM

Groupement suisse

de l’Industrie des Machines

Route du Lac 2
1094 Paudex
Tél. 058 796 33 43

Contact

Merci de nous avoir contactés ! Nous vous répondrons dans les plus brefs délais. 

GIM

Groupement suisse

de l’Industrie des Machines

Route du Lac 2
1094 Paudex
Tél. 058 796 38 27

Contact

Merci de nous avoir contactés ! Nous vous répondrons dans les plus brefs délais. 

Route du Lac 2
1094 Paudex
Tél. 058 796 33 43

Contact

Merci de nous avoir contactés ! Nous vous répondrons dans les plus brefs délais. 

Route du Lac 2
1094 Paudex
Tél. 058 796 33 43

Automaticien/ne CFC

Présentation du métier

Bienvenue dans l’univers des automates programmables. L’automaticien ou l’automaticienne construit, programme et met en service des machines électriques et, bien sûr, des systèmes automatisés. Il ou elle fabrique, monte et câble des coffrets de distribution, teste des composants, des appareils et des commandes électriques (pompes, ventilateurs, tableaux de commande, etc.). Il ou elle programme et met en service des systèmes de pilotage, localise et répare les pannes des machines ou des installations, en appliquant les connaissances acquises dans les domaines électrique, électronique, hydraulique et pneumatique.

Qualités attendues

Voici les qualités attendues :

  • Faire preuve d’intérêt pour les fonctions techniques.
  • Disposer d’une bonne faculté d’analyse, de persévérance.
  • Aimer l’informatique.
  • Avoir un esprit logique et méthodique.
  • Aimer le travail précis et soigné.
  • Avoir une bonne aptitude à travailler en équipe.

Formation

Apprentissage dual de 4 ans, permettant l’obtention d’un CFC (Certificat fédéral de capacité).
Cours en école professionnelle, 2 jours par semaine au maximum. Possibilité d’obtenir, en parallèle, une maturité professionnelle permettant d’accéder à une HES (Haute école spécialisée).

Perspectives d’avenir

Avec cette formation, les perspectives d’évolution sont riches en possibilités :

  • Divers brevets fédéraux : agent en automatique, chef de projet, chef d’atelier (en emploi).
  • Diplôme fédéral : maître tableaux électriques et automation.
  • Technicien ES : en automation, électrotechnique, informatique, génie mécanique ou microtechnique (2 ans).
  • Ingénieur HES : en systèmes industriels, génie électrique, informatique, génie mécanique ou microtechnique (3 ans).

Pour approfondir

En savoir plus